La livraison à 1 centime en France métropolitaine

Jean Royère

Jean Royère (épuisé)

Pierre-Emmanuel Martin-Vivier

Prix régulier 87,00€ Solde

  • En savoir plus
  • L'auteur
  • Né en 1902 à Paris dans une famille cultivée d’origine provinciale, Jean Royère manifeste très jeune son goût pour la décoration. Après avoir tenté de suivre une carrière conforme à la volonté de ses parents, il débute à l’âge de 30 ans une brillante carrière de décorateur. Se pliant les premières années aux contraintes du fonctionnalisme de rigueur, il présente en 1939 au Salon des artistes décorateurs un boudoir qui marque de manière provocante le retour à l’ornement. Fin observateur de la création contemporaine, Royère découvre dès cette époque chez les Scandinaves et les Italiens, notamment Alvar Aalto et Gio Ponti, des formes nouvelles auxquelles il associera son répertoire ornemental très personnel décliné avec une extrême virtuosité. De 1931 à 1972, ce voyageur infatigable réalise plus de mille projets à travers le monde, de l’aménagement de la cité ouvrière d’Aplemont dans le nord de la France à la décoration du palais du shah d’Iran, créant avec légèreté et humour un style qui évoque le désir de liberté d’une époque et marquera nombre de créateurs contemporains.
  • 23 x 30.5 cm
  • 320 pages
  • 350 illustrations noir et blanc et couleur
  • ISBN : 978-2-9092-8370-8
  •  

    PIERRE-EMMANUEL MARTIN-VIVIER est titulaire d’un doctorat en histoire de l’art. Il a enseigné à la Sorbonne, avant de se consacrer à l’écriture de monographies sur les œuvres de Jean Royère, Jean-Michel Frank et Max Ingrand. Expert reconnu pour son travail sur des sujets tels que les arts décoratifs, Alberto Giacometti ou le surréalisme, il participe à de nombreux colloques et rédige des articles de référence. Il rejoint Christie’s Londres en 2010 comme spécialiste au département Art impressionniste et moderne, puis est nommé à Paris comme directeur des Arts du XXe siècle en 2015. JEAN-LOUIS GAILLEMIN mène de front la recherche plastique et l’écriture. Décorateur au Palace puis collagiste, il s’est lancé dans le journalisme en créant Beaux-Arts magazine et L’Objet d’art. Il a enseigné l’histoire de l’art contemporain et du design à Paris IV-Sorbonne. Il est par ailleurs le coauteur des Décorateurs des années 40, 1998, et de Pucci de Rossi, 2017, et l’auteur d’André Dubreuil, 2006, d’Hubert Le Gall, 2013, tous quatre parus aux Éditions Norma.